CEB

centre_entrainement_brigade.jpgLE CENTIAL 

 

 

le Centre d'entraînement des brigades a changé d'appellation et est devenu, depuis le 1er juillet 2013, Le Centre d'entraînement interarmes et du soutien logistique - 51e Régiment d'infanterie 

 

petitecamera.jpgVidéos - reportages diffusés sur le CEB. 

 

 

ORGANISATION


Le Centre  est articulé en :
un état-major.

 une compagnie de camp, chargée de la sécurité des tirs, de l’hébergement, du transport par voie ferrée etde l’entretien des camps par une section pionniers (Suippes - Mourmelon - Moronvilliers).
 

une compagnie de soutien, responsable de l’alimentation,des loisirs, de l’administration, de la maintenance desmatériels et de l’accueil hébergement.

une compagnie dédiée à la perception et réintégration des matériels dens le cadre de l'entraînement des troupes en manoeuvre.

 

 

MISSIONS


Le centre  a pour mission le soutien à l'entraînement des forces, en mettant à disposition des espaces de manoeuvres, des champs de tirs, de l'hébergement, des matériels (parc d’entraînement).
Le CEB a également reçu pour mission la création d'un des 2 parcs d'entraînement nationaux. Il est en cours d’affectation de 250 engins blindés dont 65 chars Leclerc.
Depuis janvier 2009, il est en mesure de mettre ce matériel à disposition des unités qui viendront s'entraîner sur les camps de Champagne dans le cadre d’EEB (Espace d’Entraînement
Brigade).

Le CEB est ainsi au coeur de la mise en place de la nouvelle POLITIQUE D’EMPLOI ET DE GESTION DES PARCS (PEGP).

Ce système permettra à l’armée de réaliser des économies tout en disposant d' un parc de matériel totalement opérationnel unique en France.  D’importants travaux d’aménagement sont prévus d'ici 4 ans pour  construire magasins, hangars et stations de lavage...

 

Le parc d'entraînement des camps de CHAMPAGNE que soutient  le CEB participe ainsi activement à l'entraînement des unités de combat.

Pour en savoir plus consulter le dossier PEGP du magazine Terre Informations, disponible ici.

 

 

 

Parallèlement, ses capacités d’entraînement sont en constante augmentation avec les améliorations du parcours Symphonie et du village de combat de Vadenay.

MOYENS


Le centre d'entraînement des brigades met à disposition des unités :
• 3 camps d’une surface totale de 27 000 hectares :

- le Camp de Suippes disposant d’un complexe de tir Symphonie.
Il permet l’entraînement aux tirs des armes en dotation dans un cadre interarmes et évolue vers un cadre interarmées. Le camp de Suippes fait également effort sur l’entretien des zones de mise en batterie artillerie afin de faciliter la manoeuvre des pièces pendant les séquences de tir. Enfin, il travaille à la formalisation de la coordination des tirs air-sol en liaison étroite avec l’armée de l’air.

- le camp de Mourmelon qui permet la manoeuvre simultanée de deux sous-groupements interarmes (SGTIA), en offrant une succession de terrains ouverts et de zones boisées. Il permet également de nombreuses possibilités d’aérolargage ainsi que d’implantation de PC,

- le camp de Moronvilliers est plus particulièrement dédié à l’instruction et à la manoeuvre à pied ; il regroupe également plusieurs champs de tirs ALI ;
• Une capacité d'accueil de 5 000 personnes ;
• Le village de combat de Vadenay offrant des possibilités d’exercice au niveau du détachement interarmes (DIA) afin de travailler les pré-requis indispensables avant une rotation au CENZUB.

Le groupement de camps de Mourmelon a rejoint le CPF le 1er janvier 2007, en tant que centre
d’entraînement des brigades (CEB)

 

 

 

Contact

Centre d’Entraînement des Brigades
Quartier Galliéni
Tél 03.26.63.71.01